Les 5 spécialités à tester en Corée du Sud

Pajeon, tteokbokki, gimbap.. des noms qui ne vous disent peut-être pas grand-chose, mais qui désignent pourtant quelques-unes des spécialités à absolument tester en Corée du Sud. Voilà donc ma sélection des 5 à goûter !

– Mis à jour le 03 juillet 2024 –

Qu'est-ce qu'on mange en Corée du Sud ?

Mais que mange-t-on à l’autre bout du monde ? Certains pensent à un tas de choses bizarres, comme aux pieds de porc ou au poisson-pénis (oui oui), mais ne vous inquiétez pas, il y a bien d’autre choses en Corée du Sud (et pour tous les goûts !). En effet, si vous avez peur de ce que vous allez manger, vous allez être ravis, il existe des spécialités et plats « européens-friendly ». Ce sont d’ailleurs ceux qui font partie des plus connus, que je vous conseille dans cet article ! En voici donc 5, qu’il est important de ne pas louper !

Les 5 spécialités à tester !

• Le Bibimbap (비빔밥)

Plat coréen le plus connu (et de loin!) où « bibim » signifie « mélanger » et « bap » veut dire « riz » (logique non ?). Il serait originaire de Jeonju, ville située à presque 3 heures de Séoul, où l’on peut apparemment trouver les meilleurs du pays ! La variété des ingrédients de ce plat le rend haut en couleurs, respectant alors les principes confucianistes coréens. En effet, selon ces croyances, chaque couleur apporterait un bienfait à une partie du corps, et en manger plusieurs à chaque repas permettrait de rester en bonne santé !

C’est donc là que le bibimbap entre en jeu, avec ses 5 couleurs appétissantes.. D’ailleurs, celui-ci est étonnamment simple en ingrédients et facile à faire. Et oui, c’est en fait un plat à base de riz, viande de bœuf, légumes sautés, avec un œuf au plat sur le dessus, et bien évidemment un ingrédient phare : la pâte de piment coréenne. Et quelle pâte ! Si vous n’avez pas l’habitude du piquant, vous allez avoir du mal à manger.. La pâte est mise au milieu du plat, juste sous l’œuf, donc si vous ne pouvez pas la supporter, il est assez facile de l’enlever. C’est dommage, mais il vaut mieux ça que de perdre sa langue ! En tout cas c’est clairement la spécialité que j’ai préféré, la pâte de piment étant l’ingrédient essentiel qui donne toute sa particularité au plat !

🔥 : attention, ça pique !

Bibimbap spécialités
Bibimbap

• Le Gimbap (김밥)

On refait un peu de découpage du mot ? Bon déjà, pour la partie « bap » vous savez déjà ce qu’elle signifie grâce au point précédent, mais il manque « gim » qui signifie « algue » ! Logique aussi hein ? Bon alors, les novices appelleront ça « gros maki », mais c’est en fait un gimbap, et c’est coréen ! Au final, ces personnes n’auraient pas totalement tort, car cet encas est en fait un dérivé des makis. En effet, l’une de ses origines possibles serait une appropriation coréenne des makis japonais, après leur indépendance. La différence se situe surtout dans l’assaisonnement du riz, dans le fait que le gimbap ne contient pas forcément de poisson cru, et aussi parce qu’on ne le mange pas avec de la sauce soja, mais plutôt accompagné de kimchi.

On le retrouve avec plusieurs ingrédients différents (thon, saumon, saucisse, surimi, végétarien, kimchi..), vous trouverez donc forcément votre bonheur ! En tout cas, l’ingrédient majeur de ce plat est le radis jaune, auquel vous ne pourrez échapper, mais c’est aussi ce qui lui donne son croquant et son goût unique.

Gimbap Corée du Sud
Gimbap

• Le Barbecue coréen (고기구이)

Le barbecue coréen est très populaire en Corée, mais il est à ne pas confondre avec celui de chez nous ! Déjà parce que celui-ci se réalise en intérieur, en faisant cuire la viande sur un grill qui se trouve au milieu de la table. Mais aussi parce qu’il y a plein de petits accompagnement (banchan). C’est un moment hyper convivial, où on se régale de bonne viande grillée !

Et quand on parle de barbecue coréen, on entend souvent parler de Bulgogi. Et oui, parce que ce bœuf mariné coupé en fines tranches est l’indispensable de ce barbecue (à titre comparatif, vous faites souvent des barbecues sans saucisses vous ?). Mais ne vous inquiétez pas, il y a évidemment bien d’autres mets délicieux à faire griller sur ce barbecue ! D’ailleurs, si jamais vous n’êtes pas sûrs de comment bien faire cuire la viande, pas d’inquiétude, il y a souvent un serveur pour le faire à votre place. Ça vous garantit alors un repas sans stress et réussi !

Bbq coreen spécialités
Barbecue coréen

• Le Pajeon (파전)

À mi-chemin entre la crêpe et l’omelette, le pajeon est une sorte galette aux oignons verts. Son origine n’est pas vraiment connue, mais il est possible qu’il vienne du sud ouest, où il y avait beaucoup d’oignons verts, et que le plat ait été créé afin de finir des restes !

On peut le retrouver sous différentes déclinaisons, comme avec des fruits de mer ou du kimchi par exemple ! Mais la recette aux oignons reste la plus connue. Lors de la cuisson, la galette est retournée et donc cuite des deux côtés, ce qui lui donne alors un croustillant extérieur et un moelleux intérieur ! C’est donc très bon, mais attention c’est aussi très gras car cuit avec pas mal d’huile dans une poêle. Donc si y vous êtes sensibles, allez-y avec modération ! 

Pajeon
Pajeon à côté de gimbap

• Le Tteokbokki (떡볶이)

Gâteau de riz épicé, le Tteokbokki est assez perturbant et original à manger, au vu de sa texture ! En effet, c’est à la fois un peu moelleux et caoutchouteux, et ce qui lui donne du goût c’est surtout la sauce piquante dont la gâteau est recouvert. Ce snack est très célèbre et répandu en Corée du Sud, et en plus il n’est vraiment pas cher ! On peut d’ailleurs aussi bien le manger en street food qu’en plat travaillé au restaurant !

Comme le pajeon, il est possible de le trouver sous diverses formes : avec du fromage, des légumes, des fruits de mer, des nouilles.. D’ailleurs, la première version n’était apparemment pas piquante. Elle serait apparue après la guerre de Corée, où une grand-mère aurait fait tomber les gâteaux dans de la pâte de piment ! En tout cas je vous conseille de d’abord en goûter en petite quantité, avant d’en commander un plat entier. Effectivement, j’ai trouvé ça assez particulier à manger (et bien piquant!), et je n’en mangerais pas tout un plat !

🔥 : attention, ça pique !

Spécialités corée du sud
Tteokbokki

• Bonus : Le kimchi (김치)

Ah le fameux kimchi ! Tout le monde le connaît, mais tout le monde ne l’apprécie pas forcément.. Alors bon, déjà ce n’est pas vraiment un plat mais plutôt un accompagnement (banchan). Le kimchi est une préparation de légumes à base de chou fermenté, avec du piment. Et oui, ça pique pas mal, d’où la couleur rouge assez vif, qui vous promet de longues minutes d’agonie si vous tombez sur quelqu’un qui a eu la main lourde ! À l’origine, les coréens conservaient leurs légumes en les faisant fermenter dans de grandes jarres, qu’ils mettaient sous terre durant l’hiver. C’est donc comme ça que sont nés les légumes fermentés, mais pas encore le kimchi, car le piment n’existait pas encore en Corée à ce moment-là. Arrivée plus tard, la version pimentée s’est imposée et est aujourd’hui devenue la star des repas, aussi importante que le pain chez nous !

Vous l’aurez bien compris, s’il y a un incontournable à goûter en Corée du Sud, c’est bien le kimchi. Et même si vous ne l’aimez pas trop au début, je vous assure que vous finirez par adorer à force d’en manger (c’est un accompagnement avec presque tous les plats que vous mangerez là-bas) ! Et si ça peut vous convaincre, le kimchi est très bon pour la santé. En effet, il contient par exemple des antioxydants, et est source de vitamines et de probiotiques ! Alors, convaincus ?

🔥 : attention, ça pique !

kimchi spécialités corée du sud
Kimchi

Suis-moi sur les réseaux !

Gardons contact ☀️

Reste alerté.e des actualités et bons plans en t'inscrivant à la newsletter !

Je ne spam pas ! Pas plus d'un mail par mois 🙂

Qui suis-je ?

Camille, bien évidemment passionnée de voyage (pour être originale), qui souhaite éviter aux autres les galères d’organisation en leur donnant des conseils (et un peu de fun en passant si possible, c’est toujours sympa) !

Envie d'en voir plus ?
Hahoe village

Hahoe, village traditionnel coréen

Nous voilà au cœur du folklore coréen, pour une visite dans un village qui semble...
Gyeongju

Gyeongju, une ville historique

Avez-vous déjà vu des tumulus ? Non ? Et bien c'est l'occasion en allant à...
Busan

Busan, ville portuaire dynamique

Située entre montagnes et mer, la deuxième plus grande ville de Corée du Sud attire...
Shinjuku Godzilla

Tokyo, la tentaculaire capitale du Japon

Capitale du Japon et ville la plus peuplée au monde, Tokyo attire de très nombreux...
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Retour en haut